Style Décoration

Comment concevoir et aménager une salle d’escape game ?

concevoir et amenager un escape game

Les salles d’évasion au caractère ludique que l’on retrouve dans les Escape games sont par définition une façon amusante de passer du temps avec les amis et la famille. Le jeu offre une expérience passionnante et surtout coopérative qui consiste à résoudre des énigmes en travaillant en équipe afin de trouver des indices ou des réponses cachés dans la pièce où les personnes sont enfermées. Les professionnels comme Le Chemin de Traverse ont une grande science de l’aménagement de ces salles et apportent une expertise en matière de scénario qu’il est tout à fait difficile (voire parfaitement impossible) de reproduire chez soi. C’est d’ailleurs ce qui fait le succès de telles entreprises où les joueurs de toute une région se déplacent pour élucider les dernières énigmes proposées.

Les pré-requis pour un aménagement parfait

Vous voulez que vos joueurs puissent explorer l’endroit et « travailler ensemble » afin de découvrir qui a assassiné M. Duchemin ? Vous avez dans ce cas besoin d’un espace pour l’aménagement de tous ces obstacles (ainsi que des accessoires qui  aideront les joueurs à envisager leur chemin grâce aux indices fournis.
Utilisez deux ou plusieurs pièces voisines configurées à l’instar d’une salle d’évasion avec des portes verrouillées entre elles pour que les gens aient un petit peu de frustration de ne pouvoir passer aisément des unes aux autres. L’idée est ici de limiter fortement la progression pour obliger chaque membre de l’équipe de joueurs à trouver des indices.

Vous pouvez compléter votre expérience d’escape room en choisissant un décor intéressant, thématisé et orienté sur les sujets qui passionnent et émerveillent les joueurs. Pour sortir du sujet bateau à la Sherlock Holmes, voici quelques suggestions :

Les thèmes sont infinis, vous avez donc beaucoup d’options disponibles pour compléter l’atmosphère et orienter vos joueurs dans leur quête. Parce que oui, il faudra bien orienter les joueurs durant le jeu ; Ce rôle est attribué à celui ou celle que l’on nomme « le Maître du Jeu ».

Chez les professionnels du secteur, de tels aménagements comprenant la conception et les décors peut coûter parfois plusieurs dizaines de milliers d’euros. Il va de soi dès lors que la qualité du jeu s’en ressent très nettement si vous n’avez pas misé sur un décor très léché (que ce soit dans des chambres à coucher ou dans les dépendances de votre maison de campagne). Le souci du détail compte, les objets devant avoir en particulier des éléments cachés ou peu visibles pour piéger les joueurs dans la durée de jeu impartie.

La mise en place du scénario

Imaginez que vous êtes dans une pièce fermée à clé avec une seule issue. Vous avez 12 minutes pour trouver la clé et vous échapper avant que le temps ne s’écoule. Ce scénario est très simple direz-vous ? C’est justement ce qu’il faut pour mettre en place un Escape Game car tous les participants doivent comprendre aisément le but du jeu et les moyens à mettre en œuvre pour y arriver.

Ainsi, des éléments très visibles doivent facilement attirer l’attention alors que d’autres ne seront accessibles qu’en vertu de recherches plus approfondies. Généralement, on pourra mettre en avant un objet très accessible (l’étrange objet peut s’inviter ici de manière idoine) par toutes et tous qui ne sera « utilisable » qu’en fin de partie.

Dans tous les cas, il est bon d’écrire le scénario et de le tester plusieurs fois avant de lancer le jeu.

De même, il faut s’assurer que le mobilier soit suffisamment résistant en cas d’énervement de certains joueurs.

Divisez le scénario choisi pour faire circuler les joueurs entre les pièces

Une fois votre scénario complet écrit, il ne vous reste plus qu’à rendre chaque pièce de votre escape game « vivante ». Cela signifie que vous devez répartir les indices selon une progression que vous avez choisie entre les différentes pièces contiguës. Ici, rien n’empêche de pousser l’imagination du décor dans des tons et couleurs tranchants entre les pièces. La luminosité sera également essentielle pour guider les joueurs vers des endroits plus voulus afin de les piéger (ou afin de les aider, c’est selon votre tempérament).

Un organigramme est un excellent moyen d’organiser votre histoire afin qu’elle soit facile à comprendre pour toutes les personnes impliquées dans le processus de production. Utilisez des notes autocollantes et des affiches, ou des présentations Powerpoint si vous faites cela sur du matériel informatique.

La décoration des salles de l’Escape Game pourra être également mise en valeur par les bruitages (que ce soit du son émis par les objets lorsqu’ils sont manipulés ou par une musique d’ambiance). Ici, tout dépend du budget que vous souhaiter allouer au jeu. Bon amusement !

C.S.

Exit mobile version