Style Décoration

Quelles sont les missions d’un cuisiniste ?

métier cuisiniste

Vous avez envie de vous faire aménager une nouvelle cuisine mais ne savez pas comment vous y prendre ? Entre les différents showrooms et les propositions que l’on peut recevoir en allant sur certains sites Internet, il existe un métier tout à fait original sur la question : Cuisiniste. Zoom sur le métier et les missions qui lui incombent au quotidien.

Un cuisiniste, c’est quoi ?

Un cuisiniste est un professionnel spécialisé dans la conception et l’aménagement de cuisines et assurant la commercialisation de ces produits. Le concept a été défini par le publicitaire Jacques Boussigué et popularisé par le journal professionnel L’Officiel des Cuisinistes à partir de 1977. En France, les cuisinistes sont chargés de créer des aménagements de cuisine fonctionnels et esthétiques qui répondent aux besoins spécifiques de leurs clients. En plus de la conception, les cuisinistes fournissent également des conseils sur les appareils électroménagers, les ustensiles de cuisine et d’autres éléments essentiels de la cuisine. Ils peuvent également participer à la construction ou à la rénovation de cuisines, en travaillant en étroite collaboration avec les architectes d’intérieur et les entrepreneurs pour s’assurer que tout est conforme aux normes.

Les rôles principaux

Le public du cuisiniste est nécessairement conseillé par ce dernier. Pour le professionnel il s’agit de répondre à chaque fois à une demande particulière et les gens viennent chez le cuisiniste avec un besoin ,un projet ou même parfois un problème d’aménagement de leur cuisine. S’ils ont une pièce vide, tout est à créer et le potentiel créatif dépendra à la fois du budget et de l’espace. Si la pièce est à réorganiser entièrement, le cuisiniste prendra les mesures nécessaires mais tiendra compte des éléments existants que les clients souhaitent garder.

Ainsi, la discussion avec le client est importante : Le cuisiniste voit s’il a des enfants par exemple, il s’intéresse également à son mode de vie (la cuisine est-elle un véritable lieu de vie ou un simple lieu de passage ?), il identifie ses besoins pour ensuite concevoir une cuisine adaptée. Le rôle du cuisiniste est donc non seulement de créer un espace beau et fonctionnel, mais aussi de prendre en compte les spécificités et les contraintes de chaque client. En d’autres termes, la cuisine doit être conçue en fonction du mode de vie de ses clients.

L’utilisation de logiciels de plans est nécessaire pour être cuisiniste

De la phase d’étude du projet aux travaux

Le cuisiniste crée suite à ces pourparlers un plan qui répond aux besoins. Les concepteurs de cuisine ont généralement accès à une grande variété de matériaux, de sorte qu’ils peuvent aider à choisir ce qui convient le mieux à une cuisine. Une fois le plan finalisé, le concepteur de cuisine fournit également une estimation du coût du projet intégrant l’ensemble des meubles de cuisine. Si tout semble bon, le concepteur commencera alors à travailler sur la mise en place pratique projet.

Ainsi, la première étape consiste à prendre les mesures exactes de la pièce. Ensuite, le cuisiniste crée un plan de fabrication et d’installation. Pour les éléments de la cuisine, le concepteur peut soit les fabriquer lui-même, soit utiliser des éléments préfabriqués et les ajuster. Une fois que tout est en place, le concepteur de cuisine s’assure que tous les matériaux et pièces sont commandés et vérifie les délais de réalisation des travaux par les professionnels du montage. Il est donc chargé de veiller à ce que la cuisine de vos rêves devienne réalité et a des engagements en ce sens.

Quelles sont les qualités d’un bon cuisiniste ?

Un bon concepteur de cuisine doit avoir à la fois un flair créatif et un savoir-faire technique. Il doit être capable d’imaginer l’aspect et la sensation d’un espace, puis de traduire cette vision en réalité. La conception d’une cuisine exige également une connaissance approfondie des mécanismes de la cuisine. bonne capacité à utiliser les logiciels de conception de plans est ici nécessaire, fondée sur des connaissances dans divers corps de métiers du BTP second œuvre.

Tout doit être pris en compte, de la ventilation à la plomberie, et des agencements efficaces doivent être créés pour assurer un flux de travail fluide. Un bon cuisiniste doit également être au courant des dernières tendances en matière de design et de technologie. Il doit avoir un sens aigu du style et être capable de marier forme et fonction pour créer des cuisines belles et fonctionnelles. Enfin, de bonnes compétences en mathématiques sont essentielles, car les concepteurs de cuisine doivent souvent jongler avec les chiffres et faire des calculs lorsqu’ils créent des plans.

Le cuisiniste se doit de suivre le chantier de cuisine

Les formations pour être cuisiniste

S’il n’y a pas de formation spécifique requise pour être cuisiniste, plusieurs formations et diplômes de différents niveaux peuvent y conduire. Par exemple, le CAP Menuisier fabricant de menuiserie, d’ameublement et d’agencement, le CAP Menuisier installateur, le CAP Ébéniste, le BT Aménagement, le Bac Pro Technicien de fabrication bois et matériaux associés, le Bac STI2D Architecture et construction, le BTS Conception de l’environnement architectural et le BTS Systèmes constructifs, bois et habitat sont de bonnes formations transversales.

Toutes ces formations apportent des compétences pratiques aux concepteurs de cuisine. Par ailleurs, de nombreux cuisinistes sont également diplômés en décoration d’intérieur ou en architecture mais gardons à l’esprit que le plus important pour un concepteur de cuisine est la créativité et le sens du détail.

R.C.

Exit mobile version